dimanche 11 septembre 2016

Edito Météo Blois - Semaine du 12 au 18 septembre 2016

On était dans le flou total lors du dernier édito, mais cette fois ça y est : le temps va changer. C'est qu'un sacré bazar se met en place sur l'atlantique depuis quelques jours, qui a été assez chaotique à modéliser. Les restes de deux cyclones vont en effet se coupler à un renforcement du jet du côté de Terre-Neuve, pour créer un véritable toboggan d'air frais.

Dans un premier temps, ce sont les restes d'Hermine qui vont contribuer à creuser un vaste thalweg qui viendra buter sur les hautes pressions continentales. Celui-ci se refermera progressivement entre la péninsule ibérique et le golfe de Gascogne pour former un bloc oméga, une configuration anticyclonique qui constitue un système de blocage très résistant avec un pompage d'air chaud important.

Bloc oméga une fois mature
Bloc oméga une fois mature

Dans un premier temps donc, il fera très chaud lundi et mardi. Mais en remontant vers le nord et contournant l'anticyclone, Hermine favorisera le déplacement vers l'est du bloc. Cela instabilisera fortement l'atmosphère sur la façade ouest du pays, et particulièrement dans le sud-ouest, des orages forts y semblent très probables mardi soir. Notre Loir-et-Cher sera en limite de la zone instable, des orages pourront également y déborder.

Peu mobile, la goutte froide se déplacera lentement vers l'est les jours suivants et instabilisera fortement les régions. C'est surtout entre mardi et mercredi que le centre devrait être touché par la zone active qui remontera par le sud. Celle-ci devrait ensuite former un arc de cercle de la Normandie au Nord, l'Est et la Suisse qui s'évacuera par le nord. Ce devrait donc être une journée plus calme au centre. Toutefois, un retour d'occlusion aura lieu sur la Bretagne, et une traîne se mettra en place par l'ouest.

Cette traîne sera vraisemblablement assez instable, avec constitution d'averses dont la localisation est imprévisible. La grande fête des salariés à Chambord de vendredi 16 a donc une certaine chance d'être perturbée par la pluie. Par la suite, l'évacuation du système vers l'est s'achèvera samedi, avec l'arrivée retardée pour cause d'anticyclone des restes de Newton. Cela pourrait bien être une journée très pluvieuse.

La chaleur sera donc belle et bien terminée cette semaine, avec le retour d'un plus classique flux d'ouest perturbé à partir du week-end, mais probablement assez atténué en raison du maintien de pressions élevées sur le continent.