dimanche 21 août 2016

Edito Météo Blois - Semaine du 22 au 28 août 2016

Le contraste sera saisissant cette semaine, entre ce dimanche éditorial où nous atteindrons péniblement les 23°C et mardi où il devrait faire autour de 34°C. Cela correspond à un contraste de masse d'air de 15°C à 850hPa (1500 mètres d'altitude environ), dû à un décalage de l'anticyclone des Açores sous l'effet d'un vaste système dépressionnaire situé sur l'atlantique nord, qui draine un fort flux de sud. Celui-ci chasse en quelque sorte l'air très frais apporté par la précédente dépression.



Situation synoptique au 23 août 2016
Situation au 23 août
Cette vague de chaleur va durer jusqu'à jeudi, alors qu'interviendra une lente dégradation par l'ouest. Celle-ci se fera vraisemblablement sur notre région au cours de la journée de vendredi avec un passage probablement orageux.

Il subsiste encore à l'heure où j'écris des divergences entre les modèles à partir de ce point. Les deux modèles que j'étudie n'envisagent pas à priori de rafraîchissement aussi important que ce que nous avons vécu ce week-end. Ils s'accordent toutefois pour un maintien de températures très chaudes sur la moitié sud du pays. Pour le nord, le modèle européen envisage un dégradé nord-sud plus marqué avec des températures autour de 30°C dans notre département, alors que le modèle américain envisage un retour de fortes chaleurs (>32°C) au cours du week-end. La fiabilité pour cette échéance n'est donc pas très bonne, aussi l'on surveillera cela lors des prochaines sorties des modèles.

On se retrouve dans le scénario saisonnier que l'on envisageait dans un précédent édito pour la première quinzaine de septembre, à savoir un temps très anticyclonique après une période perturbée. On a toutefois un peu d'avance, et l'ampleur est assez importante. Du coup, le scénario saisonnier pour septembre s'en retrouve décalé, il semble que l'on s'oriente vers un flux de nord-ouest plus fréquent avec de bons coups de dorsale anticyclonique sur l'atlantique. Cela permettrais sans doute le retour d'un peu de précipitations, mais en gardant la possibilité de bons passages d'arrière-saison.

Il est possible que ce revirement du modèle saisonnier soit dû à l'intégration de la probabilité de retrouver un cyclone tropical remontant sous nos latitudes sur l'atlantique, qui pourrais être repris dans la circulation d'ouest. Il apporterais un bon coup de perturbation vers début septembre. On surveillera cela au prochain édito.

Le cyclone tropical à l'ouest
Le cyclone tropical à l'ouest